Vous êtes ici : Accueil du site > Activités locales > Réunion Ile de France, 14 mars 2004
Publié : 31 mars 2004

Réunion Ile de France, 14 mars 2004

Dimanche 14 mars 2004 chez Christophe et Marie Poline

Pour la première fois nous avons pu nous réunir "en famille" dans un lieu habité et proche de la nature : nous avons même pu faire une petite marche en forêt, consacrant cette heure ½ à des contacts informels, découvrant les traces d’animaux (sangliers notamment) et appréciant la présence des enfants à vélo, en poussette ou en sac à dos.

Les 10 participants, venus en transports en commun à Verneuil, ont été accueillis par Christophe à la gare. Chacun ayant apporté la nourriture, la simplicité de l’organisation fut exemplaire.

Etaient présents : Marie-Claude Germain, Hedwige Marchand, Laurence Plaige, Christophe et Marie Poline, Janine Prost, Hugues et Nelly Ravenel, Elisabeth Trabelsi.

Une nette dominante féminine, et un lien privilégié avec la Santé : médecin, infirmière, sage-femme, soins palliatifs. Pour les autres, la variété habituelle de nos rencontres persiste.

Après un bref historique de l’atelier (4 d’entre nous assistaient pour la 1ière fois à une réunion de l’atelier), le chant « le Psaume de la Création » nous porte à la prière. « Principe et Fondement » (Exercices Spirituels N° 23, http://www.jesuites.com/spiritualit... ) médité et partagé nous situe bien dans l’objectif de l’atelier. « Est » créé, cela nous met dans le présent de notre rôle qui est d’aider Dieu dans cette Création qui est entrain de se faire. Discerner les choses qui sont utiles et celles qui sont obstacles cela donne sens à notre vie.

Le partage se fait ensuite sur les besoins de l’atelier, les ressources et outils dont ils disposent pour satisfaire ces besoins. Il en ressort que des informations circonstanciées sur les pratiques à avoir en matière de développement durable nous seraient nécessaires. Ex : diesel ou essence sans plomb avec pot catalytique ? vaisselle jetable en carton, en plastique ou en dur ? Nous avons besoin d’être cohérents avec nous-mêmes et d’agir conformément à nos idées. Pour cela, dans notre désir de réorganiser le monde, il nous faut réfléchir au type de société que nous voulons.

Certains apprécient les progrès qu’ils ont faits grâce à notre plaquette. Le sens chrétien les rend plus responsables. De la prise de conscience ils arrivent à des réalisations et s’ouvrent au monde entier, conscients que les pays les moins avancés sont tributaires de notre mode de vie.

Quant aux moyens de travailler ensemble dans ce sens, nous échangeons sur les infos données par le groupe de diffusion. Signaler les réunions ayant lieu à Paris c’est frustrant pour les non parisiens. Ceux qui sont informatisés sont certes privilégiés pour recevoir les infos de l’atelier... mais certains sont noyés par trop de courriels et le courriel « Chrétiens Coresponsables de la Création » passe à la trappe. Il est finalement préconisé que Hugues fasse un envoi à date fixe. Ainsi on attendrait l’info. Essai programmé pour les 15 mai, 15 juillet, 15 septembre. Ce qui n’empêchera pas d’envoyer aussi des courriels « flash » spécifiques à l’atelier pour des informations urgentes.

Le page consacrée à l’atelier, sur le site Internet CVX, peut être modifiée une ou deux fois par an. Nous pensons la mettre à jour prochainement et y intégrer des liens avec un autre site qui lui serait géré par nous (comme la page de la région Midi Pyrénées http://www.cvxfrance.com/cvx_france... qui renvoie sur un site de la région http://cvxmpy.free.fr/ ).

Après la balade, nous reprenons notre recherche en travaillant sur l’avenir. Pour renforcer notre spécificité ignacienne, il est envisagé de programmer les Exercices Spirituels sur la Création tels que préconisés dans le supplément Progressio n° 57 de novembre 2003. Ce serait une proposition faite par l’atelier, mais pas une réunion de l’atelier. Deux options sont possibles :

  1. un centre spirituel accepte de programmer cela et le gère. Nous nous chargeons de l’annoncer le plus possible
  2. nous retenons une date pour 5 jours dans un de ces centres (Biviers, le Hautmont, Pen Boc’h, Manrèse, Ti Man Doué...) et prenons en charge la gestion , ce qui signifie qu’il faudra non seulement chercher les participants mais aussi les accompagnateurs...

Maintenant que nous avons une accompagnatrice en la personne de Soeur Agnès Braillon, il faut en parler avec elle. Mais, attention : ne nous dispersons pas et ne prenons pas de charge trop lourde, d’autant plus que certains d’entre nous, n’ayant encore jamais pratiqué les Exercices, disent déjà qu’ils ne se sentent pas mûrs pour ce genre de démarche.

Approfondir la façon dont nous faisons nos choix constitue une autre demande. Cela se répercute sur notre façon d’être. Consommer mieux, mais aussi consommer moins. Pratiquer la « décroissance soutenable », la « simplicité volontaire ». Comment, à travers ces actes, être en communion avec le Créateur, les créatures et la Création.

Etudier comment d’autres prennent ces problèmes à coeur. Le travail fait aux Assises Chrétiennes de la Mondialisation (ACM, http://www.acm2004.org/) nous interpelle : 5 membres de CVX ont participé à la session de janvier. A été rédigée une lettre d’intention. Or l’atelier n’y a pas vraiment participé. C’est pourtant un sujet qui nous concerne.

Il nous faut aussi prendre le temps de prier ensemble, de contempler la nature. N’oublions pas de « prier avec nos sens ».

Evaluation faite avant de retourner à la gare
- Grâce de s’être retrouvés en famille avec les enfants et de nouveaux participants.
- Enrichi(e)s par des ouvertures importantes ; impression d’être un petit noyau de réflexion qui s’élargit ensuite au national. Sentiment pionnier, avec chaque fois de nouveaux objectifs.
- Dynamisme communicatif, lieu de ressourcement.
- Journée bien équilibrée où vie et convictions sont en cohérence.